18h30

Trois Tiers*,
Trois Tons**

Sillages

L’ensemble Sillages poursuit sa traversée en quête de nouveaux horizons tout en restant ancré à ses origines.

 

Une continuité artistique matérialisée par la frénésie montante de Algorithmic beauty (Jean-Luc Hervé), la poésie éthérée et généreuse de Formas de arena (Martin Matalon) ou la microscopie fulgurante du Trio II (José Manuel López López).

 

Une écoute sensible à la diversité esthétique de notre temps allant du chant incantatoire de Circumambulation (Yan Maresz) au temps suspendu de L’Addio a Trachis (Salvatore Sciarrino).

 

Une vision aventurière sur l’avenir portée par la création de Cinco caprichos de notre cher Gérard Zinsstag.

 

Trois navigateurs, Sophie Deshayes, Gilles Deliège et Aïda Aragoneses nous ferons voyager sur des terres sonores surprenantes, aussi profondes et légères que puissantes et sensibles.

* Voile aurique établie sur une vergue, dont la drisse est frappée au tiers de sa longueur, une partie de la voile se trouvant donc en avant du mât.


** Partie du bas-mât située au-dessus du capelage, doublée par le mât supérieur de flèche ou de hune.

En prélude...
Béla Bartók
Sonate pour violon Sz 117 – Fuga
David Petrlik, violon
étudiant au CNSMDP, DAI répertoire contemporain

Jean-Luc Hervé

Algorithmic beauty

alto solo

Salvatore Sciarrino

L'Addio a Trachis

harpe solo

Yan Maresz

Circumambulation

flûte solo

José Manuel López López

Trio I I
Création de la nouvelle version
flûte, alto et harpe

Martin Matalon

Formas de arena

flûte, alto et harpe

Gérard Zinsstag

Cinco caprichos
Création de la nouvelle version
flûte, alto et harpe

Sophie Deshayes, flûte

Gilles Deliège, alto

Aïda Aragoneses, harpe

18h30

Trois Tiers*,
Trois Tons**

Sillages

L’ensemble Sillages poursuit sa traversée en quête de nouveaux horizons tout en restant ancré à ses origines.

 

Une continuité artistique matérialisée par la frénésie montante de Algorithmic beauty (Jean-Luc Hervé), la poésie éthérée et généreuse de Formas de arena (Martin Matalon) ou la microscopie fulgurante du Trio II (José Manuel López López).

 

Une écoute sensible à la diversité esthétique de notre temps allant du chant incantatoire de Circumambulation (Yan Maresz) au temps suspendu de L’Addio a Trachis (Salvatore Sciarrino).

 

Une vision aventurière sur l’avenir portée par la création de Cinco caprichos de notre cher Gérard Zinsstag.

 

Trois navigateurs, Sophie Deshayes, Gilles Deliège et Aïda Aragoneses nous ferons voyager sur des terres sonores surprenantes, aussi profondes et légères que puissantes et sensibles.

* Voile aurique établie sur une vergue, dont la drisse est frappée au tiers de sa longueur, une partie de la voile se trouvant donc en avant du mât.

** Partie du bas-mât située au-dessus du capelage, doublée par le mât supérieur de flèche ou de hune.

En prélude...

Béla Bartók
Sonate pour violon Sz 117 – Fuga

David Petrlik, violon
étudiant au CNSMDP, DAI répertoire contemporain

Jean-Luc Hervé

Algorithmic beauty

alto solo

Salvatore Sciarrino

L'Addio a Trachis

harpe solo

Yan Maresz

Circumambulation

flûte solo

José Manuel López López

Trio I I

Création de la nouvelle version
flûte, alto et harpe

Martin Matalon

Formas de arena

flûte, alto et harpe

Gérard Zinsstag

Cinco caprichos

Création mondiale
flûte, alto et harpe

Sophie Deshayes, flûte

Gilles Deliège, alto

Aïda Aragoneses, harpe

18h30

Trois Tiers*,
Trois Tons**​

Sillages

L’ensemble Sillages poursuit sa traversée en quête de nouveaux horizons tout en restant ancré à ses origines.   Une continuité artistique matérialisée par la frénésie montante de Algorithmic beauty (Jean-Luc Hervé), la poésie éthérée et généreuse de Formas de arena (Martin Matalon) ou la microscopie fulgurante du Trio II (José Manuel López López).   Une écoute sensible à la diversité esthétique de notre temps allant du chant incantatoire de Circumambulation (Yan Maresz) au temps suspendu de L’Addio a Trachis (Salvatore Sciarrino).   Une vision aventurière sur l’avenir portée par la création de Cinco caprichos de notre cher Gérard Zinsstag.   Trois navigateurs, Sophie Deshayes, Gilles Deliège et Aïda Aragoneses nous ferons voyager sur des terres sonores surprenantes, aussi profondes et légères que puissantes et sensibles.
* Voile aurique établie sur une vergue, dont la drisse est frappée au tiers de sa longueur, une partie de la voile se trouvant donc en avant du mât.
** Partie du bas-mât située au-dessus du capelage, doublée par le mât supérieur de flèche ou de hune.

Jean-Luc Hervé

Algorithmic beauty

alto solo

Salvatore Sciarrino

L'Addio a Trachis

harpe solo

Yan Maresz

Circumambulation

flûte solo

José Manuel López López

Trio I I

Création de la nouvelle version
flûte, alto et harpe

Martin Matalon

Formas de arena

flûte, alto et harpe

Gérard Zinsstag

Cinco caprichos

Création mondiale
flûte, alto et harpe

Sophie Deshayes, flûte

Gilles Deliège, alto

Aïda Aragoneses, harpe

En prélude...

Béla Bartók
Sonate pour violon Sz 117 – Fuga

David Petrlik, violon
étudiant au CNSMDP, DAI répertoire contemporain

Des rendez-vous singuliers où la parole libère des sons, ou plutôt laisse la place aux sons pour mieux tourner autour d’un mot, d’une notion, d’une idée. Ou comment faire dialoguer les mots qui disent ce que l’on entend avec les sons eux-mêmes.

Blablas et circonférences...

par Clément Lebrun

Des rendez-vous singuliers où la parole libère des sons, ou plutôt laisse la place aux sons pour mieux tourner autour d’un mot, d’une notion, d’une idée. Ou comment faire dialoguer les mots qui disent ce que l’on entend avec les sons eux-mêmes.

Blablas et circonférences...

par Clément Lebrun

Blablas
et circonférences...

par Clément Lebrun

Des rendez-vous singuliers où la parole libère des sons, ou plutôt laisse la place aux sons pour mieux tourner autour d’un mot, d’une notion, d’une idée. Ou comment faire dialoguer les mots qui disent ce que l’on entend avec les sons eux-mêmes.

20h30

Lighter than air​

2e2m

La force de certaines œuvres peut devenir un moteur de nouvelles créations. Ainsi, le Quatuor à cordes n°2 d’Alfred Schnittke est ici mis en rapport avec Pastorale, quintette de la compositrice américaine Patricia Alessandrini qui rend hommage à ce compositeur inclassable.


Autre compositrice au programme, la Brésilienne Michelle Agnes Magalhaes avec la création de son nouveau quatuor à cordes (commande de 2e2m).


Quant à lui, Bastien David nous propose un univers singulier et rythmé avec Riff, une pièce truculente et inventive où c’est tout un théâtre de sons d’inspirations orientalistes qui naît sous l’archet du violoncelliste.

Alfred Schnittke

Quatuor à cordes n°2

2 violons, alto, violoncelle

Patricia Alessandrini

Pastorale (Hommage à Alfred Schnittke)

piano, 2 violons, alto, violoncelle et électronique

Bastien David

Riff

violoncelle solo

Michelle Agnes Magalhaes

Lighter than air
Création mondiale • commande de 2e2m
2 violons, alto, violoncelle

Amaryllis Billet, Dorothée Nodé-Langlois, violons

Hélène Desaint, alto

David Simpson, violoncelle solo

Sarah Givelet, violoncelle

Véronique Briel, piano

20h30

Lighter than air

2e2m

La force de certaines œuvres peut devenir un moteur de nouvelles créations. Ainsi, le Quatuor à cordes n°2 d’Alfred Schnittke est ici mis en rapport avec Pastorale, quintette de la compositrice américaine Patricia Alessandrini qui rend hommage à ce compositeur inclassable.

 

Autre compositrice au programme, la Brésilienne Michelle Agnes Magalhaes avec la création de son nouveau quatuor à cordes (commande de 2e2m).

 

Quant à lui, Bastien David nous propose un univers singulier et rythmé avec Riff, une pièce truculente et inventive où c’est tout un théâtre de sons d’inspirations orientalistes qui naît sous l’archet du violoncelliste.

Alfred Schnittke

Quatuor à cordes n°2

2 violons, alto, violoncelle

Patricia Alessandrini

Pastorale (Hommage à Alfred Schnittke)

piano, 2 violons, alto, violoncelle et électronique

Bastien David

Riff

violoncelle solo

Michelle Agnes Magalhaes

Lighter than air

Création mondiale • commande de 2e2m
2 violons, alto, violoncelle

Amaryllis Billet, Dorothée Nodé-Langlois, violons

Hélène Desaint, alto

David Simpson, violoncelle solo

Sarah Givelet, violoncelle

Véronique Briel, piano

20h30

Lighter than air​

2e2m

La force de certaines œuvres peut devenir un moteur de nouvelles créations. Ainsi, le Quatuor à cordes n°2 d’Alfred Schnittke est ici mis en rapport avec Pastorale, quintette de la compositrice américaine Patricia Alessandrini qui rend hommage à ce compositeur inclassable.

 

Autre compositrice au programme, la Brésilienne Michelle Agnes Magalhaes avec la création de son nouveau quatuor à cordes (commande de 2e2m).

 

Quant à lui, Bastien David nous propose un univers singulier et rythmé avec Riff, une pièce truculente et inventive où c’est tout un théâtre de sons d’inspirations orientalistes qui naît sous l’archet du violoncelliste.

Alfred Schnittke

Quatuor à cordes n°2

2 violons, alto, violoncelle

Patricia Alessandrini

Pastorale (Hommage à Alfred Schnittke)

piano, 2 violons, alto, violoncelle et électronique

Bastien David

Riff

violoncelle solo

Michelle Agnes Magalhaes

Lighter than air

Création mondiale • commande de 2e2m
2 violons, alto, violoncelle

Amaryllis Billet, Dorothée Nodé-Langlois, violons

Hélène Desaint, alto

David Simpson, violoncelle solo

Sarah Givelet, violoncelle

Véronique Briel, piano